Maysville


L’hiver est rude ici. Rien Ă  faire je ne m’y habitue pas.
En suivant l’hĂ´tesse de Maysville dans le fond du restaurant pour notre table, je presque hurlĂ© un « NOOOOOOnnnn ». Aucune envie de m’asseoir dans la partie peu Ă©clairĂ©e. Tout en moi cherche dĂ©sespĂ©rĂ©ment un peu de soleil. J’ai poliment refusĂ© de la suivre et demandĂ© Ă  ĂŞtre assise tout près des baies vitrĂ©es qui laissait entrer de magnifiques rayons de soleil. La rĂ©verberration amplifiĂ©e par la tempĂŞte de neige de la veille me faisait fermer les yeux de bonheur. La serveuse est arrivĂ©e. Elle m’a regardĂ©e. « Besoin de faire le plein de vitamine D » elle a osĂ©. J’ai souri. Elle aussi. Je ne suis visiblement pas la seule Ă  chercher dĂ©sespĂ©remment un peu de lumière naturelle.


Notre premier brunch depuis des semaines s’annonçait bien. La lecture du menu a confortĂ© cette impression.
J’avais lu la revue du NYT sur Maysville et je m’attendais Ă  une bonne expĂ©rience. Le restaurant est une excellente addition Ă  cette partie de Broadway qui quelques annĂ©es auparavant Ă©tait un dĂ©sert gastronomique. John Dory Oyster Bar, The Breslin, plus rĂ©cemment The Nomad et maintenant Maysville, il y a dĂ©sormais un choix entre la 20ème et la 30ème rue.

Maysville ne fait pas dans les omelettes ou les French Toasts et c’est exatement ce que je fuis par dessus tout quand l’heure du Brunch approche. Je prĂ©fère de loin un menu de taille rĂ©duite mais composĂ© de vrais plats.

Pour commencer, Roasted Oysters Salsify & Pickled Shallots ($14).
Les huĂ®tres sont fumĂ©es et dĂ©posĂ©es sur un lit de paille. Servies chaudes et recouverte d’une vinaigrette Ă  l’Ă©chalotte et les petits morceaux de salsifi, elles sont parfaites pour ouvrir l’appĂ©tit. J’ai adorĂ© leur petit gout fumĂ©, salĂ© et lĂ©gèrement vinaigrĂ©.


Difficile pour de rĂ©sister Ă  la polenta (grits). Servie avec du chou frisĂ© (kale), une tranche de jambon grillĂ©e et recouverte de sauce Mornay (très proche d’une bĂ©chamel), je plonge.
Riche, oncteux, rĂ©comfortant, ces Crispy Grits Smoked Ham, Grilled Kale & Sauce Mornay ($15) m’ont fait penser Ă  une version du croque-monsieur chic et sophistiquĂ©e. Le croustillant des grits, la douceur de la bĂ©chamel, le fumĂ© du jambon, et quelques feuille de chou pour la bonne conscience. Juste parfait.

Danny, a craqué pour le Pulled Pork Sandwich Whiskey Pickles & BBQ Potato Chips ($14)
Le pain Ă©tait toastĂ© mais suffisament tendre pour pouvoir mordre dedans sans se faire mal aux gencives. Le ration sauce, viande et lĂ©gume Ă©tait idĂ©al. Mais le vrai plus de l’assiette vient des petits lĂ©gumes vinaigrĂ©s et des chips au barbecue.

Commander un dessert Ă©tait la suite logique et sur les recommandations de notre serveuse, c’est le Bread Pudding qui a cloturĂ© notre brunch. Sauce chocolat, sorbet griottes et noix de pĂ©cans caramĂ©lisĂ©es.


Retourner Ă  Maysville n’est qu’une question de temps. Cette fois pour profiter du bar qui offre une sĂ©lection importante de whiskeys. Avec pour accompagnement quelques fabuleuses huĂ®tres fumĂ©es.

Maysville
17 W 26th St (between 6th Avenue and Broadway)
New York, NY 10010



2 rĂ©flexions au sujet de « Maysville »

  1. Il faut absolument que je teste, tes photos sont canons. C’est vrai que c’est pas un quartier Ă©vident pour trouver des bonnes adresses comme ça. C’Ă©tait quoi le jus que tu as pris (ou un cocktail maybe)?
    Le Grumeau

Add Comment Register



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>