American Food, Brunch, Delicatessens, Manhattan, New York La Boulange

Black Seed BagelsBlack Seed Bagels

black seed1

Une des meilleures choses de cette ville est sa diversité. Peu importe d’où l’on vient et peu importe qui on est, nous nous sentons bien ici en partie parce que nous sommes entourés de nombreuses autres cultures. Cela rend l’assimilation facile. On se fond dans une seule et meme entité new yorkaise bien que la ville nous permette aussi d’exprimer à quel point nous nous sentons spéciaux.
Nous en faisons tous partie (de cette ville) mais avec nos singularités. La diversité est partout et il y a quelque chose d’absolument comique à ce propos. Dans une villes de 8 millions d’habitants, nous éprouvons TOUS le même besoin de faire une chose très particulière : celle de parler de ce qui nous différencie des 7.999.999 autres.

Je vais mieux dresser le tableau. J’avais pour habitude de fréquenter pas mal de Francais dans les premières années qui ont suivi mon arrivée à New York. Pas une soirée où chacun d’entre nous mentionnait sa région d’origine. Bretagne, Normandie ou Paris,et pourtant la différence est tellement minime sur une échelle new yorkaise… Mais il semble qu’une fois suffisamment à l’aise entre “originaires d’un même pays” nous sentons presque immédiatement le besoin de mentionner nos singularités régionales. C’est humain. Nous adorons nous sentir spéciaux. Etre spécial de nos jours se fait rare, ça revient presque à de la survie.

Le côté moins glorieux des singularités, c’est la labélisation. Je n’aime pas les labels. Je n’aime pas mettre les gens dans les cases. Si vous êtes quelqu’un de sympa, qu’est-ce que ça peut faire que vous soyez de Bourgogne ou de Corse. Si vous êtes con, qu’est ce que ça peut bien faire de savoir d’où vous venez ?
Je pourrais continuer comme ça sur la labélisation mais je vais arréter ici la digression.
Je pensais à tout ça en attendant mon tour dans la file de Black Seed pour commander un bagel hybride Montréal/New York ce matin.
Ouais, un bagel qui s’inspire à la fois de ceux faits à Montréal avec une petite touche new yorkaise. Il y a une semaine, je ne savais même pas que Montréal avait sa spécialité de bagels !
Ces deux derniers jours, j’ai noté la mention de “bataille de bagel” dans la presse : bagel de Montréal contre bagel de New York. La vérité c’est que je me fiche pas mal d’où il est originaire ce bagel du moment que c’est un bon bagel. Je ne pense pas qu’il ait besoin d’être “étiqueté”. Il est délicieux comme il est  et qui ça intéresse de savoir s’il n’est pas la réplique exacte du bagel de Montréal ou de celui de New York ? C’est la version de Black Seed Bagels, vendu à New York et c’est tout ce qu’on a besoin de savoir ?! Ah non! On a aussi besoin de savoir, qu’il est super bon. Le truc c’est que les montréalais pourraient penser qu’il est légèrement différent de la version qu’ils ont l’habitude d’avoir et les new yorkais pourraient le trouver différent de ce qu’ils ont l’habitude de manger au p’tit dej’. Très juste dans les deux cas ! Cette version est plus plate et plus aérée qu’un bagel new yorkais. Son trou est aussi plus large.
Mais la vraie différence selon moi vient des accompagnements. Clairement ils apportent à ce bagel le petit plus qui pour moi fait une vraie différence. La salade d’oeuf est facilement reconnaissable de ce que Mile End Deli (même propriétaires que Black Seed Bagels)  fait de mieux c-a-d avec une dose extra d’aneth que j’ADORE. Le saumon coloré par la betterave est riche, gras et délicat. Le caviar d’oeuf de poisson est crémeux et délicieux.
Ma conclusion pour ce post sera donc celle-ci. Les singularités rendent New York diverse et intéressante. Black Seed fait la meme chose avec ses bagels. Ses singularités nous aident à comprendre comment il est fait mais a-t-on besoin de l’étiqueter ? Je ne le pense pas.

Black Seed Bagels
170 Elizabeth Street
New York, NY 10012black seed1

One of the best things of this city is the diversity. No matter who we are and where we are coming from, we feel comfortable here because we are surrounded by so many different cultures. It makes it easy to melt into one New Yorker entity, but somehow the city allows us to find room to express how special we are. We all want to be a part of it but with our own singularities. Diversity is everywhere and there is something hilarious about it. In a city with 8 million inhabitants, all of us enjoy doing the exact same thing : talking about how we are different from the 7.999.999 others.

Let me make the picture clearer. I used to hang out with French people a lot in my early years in NY. There was not a single party where all of us were not mentioning the region of France we were from. Brittany, Normandy or Paris, it is such a small difference on a New York scale. But as soon as we are comfortable enough among peers, we immediately find a way to express our differences. It’s a human thing, we love feeling special. Special is a big thing.
The downside of singularities can be labels. I don’t like labels. If you’re a good person I don’t care if you’re a good person from Burgundy or a good person from Corsica. Also If you are a douche who cares where you are coming from?! (I could go on the labeling subject but I don’t feel like digressing too much).
And this thought process came to me today while I was waiting in line at Black Seed for an hybrid Montreal-New York bagel. Yep, a bagel that comes from Montreal with a New York twist. A week ago I didn’t even know there was a bagel from Quebec! So you can easily understand my surprise today while biting into my first Montreal Bagel from New York.
For the last two days I noticed many articles in the food news about “the bagel battle”: Montreal bagel versus New York bagel. And I was thinking “I really don’t care where this bagel is coming from as long as it is a good one”. I don’t think this bagel needs to be labeled. It is good as it is and who cares if it’s not quite the Montreal version or the New York version. It is the Black Seed version, sold in NY, and that’s all I need to know.
And it tastes awesome. The funny thing is people from Montreal might find it a bit different from their original version and New Yorkers might find it also quite different from what they are used to eat for breakfast. Indeed this version is flatter and more airy. The condiments take it to another level. Beet cured lox, egg salad, and tobiko caviar are just amazing.
This will be my conclusion for this post. Singularities make New York diverse and interesting. So does Black Seed for bagels.

Black Seed Bagels
170 Elizabeth Street
New York, NY 10012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *