American Food, Brunch, European Food, Manhattan, New American

Il Buco Alimentari e Vineria

Il Buco Alimentari e vineria1Vous souvenez-vous de mon post sur Il Buco ? D’incroyables pâtes, de délicieux sorbets et le fantastique pain de Kamel Saci ? Et bien samedi dernier c’est au restaurant Il Buco Alimentari e Vineria, le petit frère d’Il Buco, que nous avons brunché. Ce restaurant  s’est vu attribuer trois étoiles par le NYT en 2012 (chef Justin Smillie), nous avions donc de grandes attentes et le restaurant n’a pas déçu.Il Buco Alimentari e vineria3
Ma première recommandation est de ne pas faire l’impasse sur le pain et de commander la corbeille pour $1. Pendant que vous prenez connaissance du menu, n’hésitez pas à commander un verre de vin, des olives et découvrir l’huile d’olive servie avec le pain.
Je ne sais pas ce que l’automne nous réserve, mais si vous le pouvez, demandez à être assis en terrasse. J’essaie autant que possible d’éviter les performances vocales des clients et préfère de loin le calme des tables dressées à l’extérieur.
Nous avons commandé le carpaccio de morue, l’artichaut frit avec citron confit, et le panini aux morceaux de côtes de boeuf.
Commençons par les artichauts. De parfaits petits coeurs que l’on effeuille doucement. Salés, croustillants avec un petit gout citronné, ils ont eu sur moi le même effet que les chips de pommes de terre. Je ne pouvais pas m’empécher de décrocher une autre feuille pendant que je machais encore la précédente. Complètement addictif.
Le carpaccio de morue a ensuite fait son entrée. Un pur bonheur pour les yeux. Le jaune tendre de la prune, le vert éclatant du basilic, la blancheur transparente de la morue: Une assiette vive et gaie. Mais attendez, ce n’est pas tout. Le plat est servi avec une carta de musica (pane carasau), une tranche de pain aussi fine qu’une feuille de papier recouverte de thym et de sel. C’est l’addition parfaite à une assiette que l’on veut manger avec les doigts. Oubliez votre fourchette et utilisez cette fine feuille pour transporter les éléments colorés de l’assiette.Il Buco Alimentari e vineria2
Je dois avouer qu’à ce moment du repas nous n’avions plus très faim.C’est alors que sont arrivés les panini. J’ai grandi avec l’idée que les panini étaient des sandwiches pressés renfermant du fromage, du jambon cru, des rondelles de tomates etc etc… Ce sont des sandwiches très appréciés en France et gamine j’adorais voir les fils de fromage s’échapper du panini. Le panini servi ici est différent. La raison parait plutot évidente non? Regardez ces morceaux de côte de boeuf. L’extérieur est enrobé de poivre qui forme ensuite une croute. Une fois passée cette croute, c’est le paradis. Délicieusement grasse, la viande fond dans la bouche. Ma machoire n’est pas assez grande pour mordre à pleines dents dans le sandwich. Je coupais la viande dans mon assiette, puis j’alternais une bouchée de pain avec une bouchée de viande et je répétais l’opération.Il Buco Alimentari e vineria4

Les photos parlent d’elles-mêmes, pas la peine d’en dire davantage je crois ? En tout cas j’espère vous avoir convaincus d’y faire un petit tour. Le restaurant fait aussi épicerie. On y trouve entre autres de la charcuterie, du fromage, du pain, de l’huile d’olive… Un bon moyen de se faire une idée sur la qualité des produits utilisés en cuisine.

Il Buco Alimentari e Vineria
53 Great Jones St
New York, NY 10012

3 thoughts on “Il Buco Alimentari e Vineria

  1. Et en plus, service à l’italienne adorable. J’ai testé au petit déj, cappucino et délicieux bomboloni, on est accueillis comme chez la mamma, avec une générosité incroyable !

  2. Bonjour Stéphanie,

    Bientôt de passage à New York, je me suis lancée à la recherche de blog concernant les adresses de restaurants… Et quel fut mon plaisir de découvrir tes adresses! Tu en parles si bien et tes photos sont superbes! Je souhaiterais échanger davantage avec toi à ce sujet, j’ai besoin de tes conseils:
    -quels sont tes incontournables pour le midi et ou soir
    -quels sont ceux des dimanches
    -quels sont ceux qui nécessitent une réservation (dois je réserver bien à l’avance chez Il Buco Alimentari e Vineria par exemple!)

    Nous aimons la cuisine japonaise, méditerranéenne mais aussi les cuisines de bistrot et les bar café…. Bravo pour le top 20 des cafés à New York!!! Sans faute je passerai chez l’un d’entre eux….

    Merci Stéphanie!

    Julie

    1. Merci Julie !! Pour Il Buco je te conseille vivement de reserver surtout a partir du vendredi.
      Il y a tellement d’options pour les incontournables qu’il est difficile de répondre. J’imagine que Buvette et Il BUco Alimentari e Vineria sont parmi mes favoris, mais j’aime aussi beaucoup Marea, Luke’s Lobster pour un lunch sur le pouce, The Brindle Room pour un bon burger etc etc… Bonne préparation en tout cas et bon séjour !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *