Autour de l'assiette, Seattle, Un caddie bien rempli

Profiter à fond

Pique-Nique1-1
(Salmon jerky from Loki Fish, Ginger Beer from Rachel, cheese, rillettes, focacia and apples)

Une des choses "formidables" en vacances qui me rend dingue, c'est la vitesse à laquelle je veux tout et son contraire.
Par exemple, lorsque je fais la grasse mat' je me culpabilise de ne pas m'être levée tôt pour profiter à fond de la journée. Lorsque je me lève tôt, je le regrette immédiatement aussi parce que je n'ai pas profité à fond d'une matinée sous la couette.
Lorsque je pars visiter mon lieu de vacance et que je me mets à cavaler comme une dingue, je regrette de ne pas avoir profiter à fond du spa de l'hôtel et lorsque j'ose le room service Danny, me fait gentiment remarquer que je devrais profiter à fond de tous les restaurants incroyables dont le coin regorge sans passer par la case sans saveur (dit-il) du room service.

University Market18-1
Un peu tout et son contraire, comme je vous le disais.
Lorsque je ne suis pas en vacances, je me résigne, et me console assez vite de tout ce que je n'ai pas eu le temps à faire à fond. Je blâme le temps qui passe trop vite, la fatigue, la météo, le boulot, les gens, ah les gens…
Bref je me fais une raison, je me donne une bonne excuse de ne pas tout faire à fond sous pretexte que demain il fera jour.

En vacances par contre ces excuses bidons que fabrique mon cerveau, je ne les utilise pas. Je me crois surhumaine, je me mets la pression avec un seul mot d'ordre, profiter à fond !

Washington State University17-1
Sauf que voilà, même en vacances on ne peut pas tout faire et passée l'excitation d'être en repos, il faut bien se rendre à l'évidence. La fatigue, la météo, parfois le boulot et les gens, sont toujours plus ou moins présents, et il faut faire avec.
J'ai appris une chose peandant mes dernières vacances à Seattle : profiter à fond oui mais pas de tout ou du potentiellement tout. Juste du temps présent.
Un pique-nique improvisé après la visite de l'université de Washington, et du marché fermier de University District, oui ! Et tant pis si je ne respecte pas le planning fixé pour la journée. D'ailleurs comment puis-je encore parler de planning pendant les vacances…

Pique-nique improvisé donc, avec les produits vendus au University District Farmers Market.
Pour voir toutes les photos c'est par ici !

Vous aussi vous êtes du genre à vouloir tout faire en vacances ou plutot genre à regarder les nuages passer ?

University District Farmers Market
5031 University Way NE
Seattle, WA

 

 

6 thoughts on “Profiter à fond

  1. Laurent, si ca continue je vais t'embaucher comme proofreader 😉
    Merci de les mentionner parce ce que comme
    ca, je ne tombe pas dessus par hasard. Chose que je deteste!

  2. Ah moi c'est vraiment mon dilemme. J'ai toujours envie de tout faire et en même temps, je voudrais pouvoir profiter de chaque jour calmement. Si je prends mon temps, je culpabilise parce que j'ai l'impression de passer à côté de plein de choses, et si je fais plein de choses, je culpabilise parce que je me dis que je ne fais rien à fond ;); un peu comme toi et les grasses mat' !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *