American Food, Brunch, European Food, Manhattan, New American

John Dory Oyster Bar

Oyster bar1-1

Avec un nom pareil, impossible de ne pas commander des huîtres. Des huîtres oui, mais quel genre d'huîtres ? Ma connaissance en matière d'ostréiculture américaine est inexistante, ou du moins était. J'ai fait quelques progrès après mon passage chez John Dory. Des huîtres côte Est, côte Ouest ($3 l'unité) sont à la carte, et si jamais vous ne savez pas lesquelles choisir, je vous conseille de faire comme moi : vous en remettre entièrement au serveur qui coupe la poire en deux. Trois huîtres de Californie et trois autres du Canada (Prince Edward Island). Les californiennes sont très salées et aussi plus grosses que les canadiennes. Ces dernières sont vraiment douces dans tous les sens du terme. Leur salinité est moindre et elles sont également moins "en muscles" que leurs copines de Californie. Toute menue et fragile, elles ont eu ma préférence, même si j'ai beaucoup aimé le gout iodé des californiennes.

Oyster bar4-1

Pour accompagner les huîtres, des crevettes bleues d'Hawaï ($12) ont suivi. Enormes, fraîches, bien charnues et très parfuméees. La mayonnaise qui les accompagne était une mayonnaise à la coriandre. Faite maison, riche et surtout lourde. Les mayonnaises américaines sont souvent bien trop légères, à croire qu'ils les montent sans huile… Bref celle-ci était juste excellente !

Oyster bar3-1

Enfin pour terminer mes "snacks de mer", j'ai opté pour les toasts aux anchois et persil ($4). Rien qu'à voir les photos, on sait immédiatement qu'ils n'ont pas lésiné sur le persil ! Mais de façon assez surprenante ce sont les anchois qui prennent le dessus. Ces toasts étaient croquants, relevés et se marriaient aussi bien aux huîtres qu'aux crevettes.
Je précise que les trois plats sont arrivés en même temps.

Oyster bar2-1

Leur carte des vins est assez impressionnante. Ma visite a eu lieu en milieu d'après-midi un samedi, ce n'était donc pas un repas complet en tant que tel mais plutôt un snack un peu appuyé…
J'ai délaissé les vins pour une bière pression "locale". Une Fire Island Lighthouse Ale ($8), d'Ocean Beach (New York). J'ai oublié de prendre des photos de cette bière… Cela m'aurait pourtant bien aidé car je ne saurais vraiment la décrire. Blonde mais pas aussi fade qu'une Corona, et moins forte qu'une Guiness… Je vous avais prévenu, je ne suis pas doué en bière !!

John dory a ouvert il y a un mois, et c'est déjà une des madresses favorites pour fruits de mer et snacks au comptoir. L'endroit idéal pour se retrouver avant d'aller au resto et passer aux choses sérieuses, enfin ça c'est vous qui voyez… 

John Dory Oyster Bar
1196 Broadway
New York, NY 10001
(Ace Hotel) 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *