European Food, Pâtisseries

Ceci-Cela Patisserie

Cecicelapatisserie

C’est en cherchant une galette pour l’Epiphanie que j’ai découvert LA perle ! Ce petit coin de paradis français aurait pu développer un complexe d’infériorité, car il a pour voisin un grand nom de Spring Street : Balthazar. Mais il n’en est rien ! L’enseigne n’est pas tapageuse et elle joue justement sur l’esprit "confidentiel". Le "Ceci Cela" a su se faire un nom dans Nolita. J’étais loin d’imaginer la renommée du lieu avant d’y pénétrer. Evidemment, je ne suis pas la seule à avoir repéré l’adresse et il suffit de faire quelques pas à l’intérieur pour le comprendre. Une quinzaine de personnes regroupée dans un tout petit couloir, pour passer commande, c’est sport  !

La frangipane était vraiment succulente. Croustillante à la première bouchée puis fondante et enfin légèrement amère. Mais c’est véritablement sur les viennoiseries de la boulangerie que j’ai craqué. Pains au chocolat, croissants, baguettes, un vrai bonheur ! Rien de comparable avec ce que j’avais pu goûter jusque là à New York. Clairement si vous êtes de passage et que vous ne succombez pas à la pâtisserie américaine ou si comme moi vous rêvez de croissants au petit-déjeuner, c’est le lieu idéal. Le décor est très semblable a une boulangerie traditionnelle française, avec quelques références très appuyées mais qu’importe, c’est ce qui créé du charme pour les Américains et de la nostalgie pour les Français.

Les tarifs et les détails des viennoiseries sont inscrits à la craie sur un tableau noir,  des panières en osier remplies de chocolatines dorées font de l’oeil aux clients et un peu plus au fond de la boutique, j’ai pu apercevoir quelques tables pour déguster un chocolat chaud, un autre grand succès du lieu. Un véritable arôme de cacao, une couleur qui rassure, et une mousse onctueuse.  Il faudra que je le compare avec celui de la City Bakery. Cette ambiance très parisienne est évidemment l’œuvre de deux pâtissiers français, Laurent Dupal et Hervé Grall qui ont ouvert cette première enseigne en 1992. Depuis, ils ont agrandi leur famille en 2002, avec une deuxième boutique dans Tribeca.

Ceci Cela
55 Spring St & 166 Chambers street
NYC

12 thoughts on “Ceci-Cela Patisserie

  1. oh mon dieu j'adore cette patisserie moi c est drole j ai aussi achete ma galette des rois la bas et franchement aucune deception! au fait j ai aussi goute les pains au chocolats, les croissants, l opera, l eclair au chocolat….delicieux
    au fait t as vu le super bon plan de cette patisserie ils vendent les croissants et les pains au chocolat congeles comnme ca tu te prepares ca le matin,hum hum hum….

    tres heureuse d'avoir decouvert ton blog

  2. Je suis perplexe car je m'y suis rendue il y a deux semaines pour y acheter des gâteaux et du pain et… Ce que j'ai acheté a rejoint la poubelle… Pain dur comme de la pierre et gâteaux pas bons du tout… mais du tout !!!

  3. Pardon de jeter un pave dans la mare, mais si j'aime assez leurs croissants et autres gourmandises, je trouve les vendeurs absolument EXECRABLES. A deux reprises, j'ai vu des gens partir sans rien acheter tant les vendeurs avaient ete tres peu malaimables. Franchement,j'ai ete genee d'etre francaise a ce moment-la.
    En revanche, je conseille, dans la meme gamme de prix, La Bergamote, qui se trouve dans Chelsea (9eme avenue et 20eme rue, je crois).

  4. qu'est ce que c'est gai de te relire tous les matins… surtout n'arrête plus, j'avais un sentiment de frustration énorme l'autre fois, je venais de te "découvrir" et tu arrêtais déjà… surtout ne le refais plus ! hi hi
    gros bisous ma belle

  5. ca m'a l'air bien mignon comme endroit…Nous irons tester lors de notre prochain day in the City. Moi aussi, cette annee, j'ai fait une galette tradi et une autre frangipane chocolat…(je ne me suis pas lancee ds la pate feuilletee..: next year perhaps!). Moi aussi, je clique sur DelicatessNY tous les matins desormais. Un grand momemt!

  6. Ah, oui je connais , nous avons achete une tarte aux pommes, tres bonne. Mais depuis, je ne sais,nous n'avons pas eu l'occasion d'y revenir. Pour les gateaux francais, je prefere Daniel Boulez.

  7. Hello Alice, bienvenue ! j'ai vu les croissants congelés sur le site : très bonne idée d'ailleurs ! De quoi faire le plein et avoir des croissants chauds le dimanche matin 🙂

    Small Pomme, quel dommage que l'expérience ait mal tourné. Mais ça donne une bonne indication : le pain dur c'est du pain de la veille et ça c'est bof !

    Isn't it a tuff job Danny ?! So many delicious things to taste and so little time… Life is not fair with food bloggers :-))

    Ms Mary, bienvenue aussi par ici ! Il m'arrive d'être mal accueillie dans beaucoup d'endroits connus dans de nombreux guides et qui ne méritent pas qu'on s'y arrête. Je n'y suis allée qu'une fois et la nana derrière le comptoir m'a gentillement laissé faire des photos à l'intérieur alors qu'il y avait du monde. Sur ce coup là j'ai eu de la chance 😉 Je note La Bergamote pour un prochain billet merci !

    Lola chocolat, merci pour ton gentil commentaire. Tu as choisi une date pour ta venue à NY au fait ?

    Surf City,rien ne vaut parfois une bonne galette faite maison 😉 ça évite les déceptions et ça flatte notre ego de pâtissière !

    Merci Pauline ! La Frangipane chocolat c'est une super idée. J'ai vu les photos sur ton blog, tes galettes étaient superbes. Nous aussi on tire les rois en mettant le plus jeune du groupe sous la table 😉

  8. Anne, j'ai entendu parler de lui comme étant le Pierre Hermé new yorkais, ça place la barre très haut 😉 J'ai hâte de pouvoir trouver un moment pour aller faire un tour, d'abord à la pâtisserie et pourquoi pas dans le resto ! NB : pour info c'est Bouley que Anne a voulu écrire, je crois 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *